S'identifier - S'inscrire - Contact


Associations: les femmes participent plus mais président rarement

SOCIAL-FEMMES-ASSOCIATIONS - 06/03/2007 15h22 - AFP

UN article de l'AFP très instructif sur la parité hommes/femmes, en cette journée du 8 mars, jour de célébration officielle de la femme.



 
PARIS, 6 mars 2007 (AFP) - La participation des femmes à la vie associative et leur bénévolat augmentent depuis une vingtaine d'années, mais seulement 31% des présidents d'associations sont des présidentes, en majorité dans le secteur sanitaire et social, traditionnellement féminin, selon un rapport d'économistes de Paris-1.
Du fait du recul des bastions masculins et de l'augmentation du nombre de femmes diplômées et actives, la participation des femmes dans le monde associatif augmente depuis une vingtaine d'années, mais reste minoritaire par rapport aux hommes, soulignent Muriel Tabariés et Viviane Tchernonog dans une étude transmise à l'AFP.
40% des femmes adhèrent à une association, contre 49% des hommes, et 22% ont une activité bénévole, contre 30% des hommes.
En 2005, date de l'enquête, 31% des présidents d'association étaient des présidentes, nombreuses dans les associations en lien avec les publics en difficulté, ou avec des activités correspondant aux fonctions qu'elles exercent traditionnellement en famille et dans le monde du travail : action sociale et humanitaire (47% sont présidées par des femmes), sanitaires (44%).
En revanche, les femmes sont majoritaires (57%) dans la fonction de secrétaire d'association.
Le fait que l'association gère de gros budgets n'est pas un obstacle à la prise de responsabilité des femmes, même si les plus grandes sont plus souvent dirigées par des hommes, souligne l'étude, puisque les associations du secteur sanitaire et social sont de loin les plus grandes associations en termes de budget et de nombre de salariés.
Les femmes sont très minoritaires à la présidence d'associations de défense des droits (20%) ou sportives (17%), et elles ont une représentations moyenne dans la défense des intérêts économiques.
L'avenir semble favorable aux femmes car les associations les plus récentes leur accordent plus de places. Elles devraient profiter aussi des difficultés actuelles des associations à renouveler leurs cadres dirigeants.
Elles représentent aussi la grande majorité de l'emploi associatif (70% selon l'Unedic, alors que les femmes représentent 46% de la population active). Mais cela tient à la prépondérance des femmes dans le secteur tertiaire, aux emplois exercés, et au caractère souvent précaire de ces emplois.
mv/jba/bma

Version imprimable | Féminisme | Le Jeudi 08/03/2007 | Lu 1845 fois



Centre média local de Seine-Saint-Denis

Centre média local de Seine-Saint-Denis (CML93), animé par Riv'Nord et Rapsode


Audios / Vidéos

Répertoire des productions audio et vidéo à écouter ou regarder en ligne