S'identifier - S'inscrire - Contact


Brevets sur les médicaments

La Thaïlande ose les génériques

Le nouveau gouvernement thaïlandais n'est décidemment pas libéral. « Après un bref flirt avec le contrôle des capitaux à la fin de l'année dernière, éditorialise le Financial Times, le gouvernement d'origine militaire de Thaïlande vient de frapper de nouveau les investisseurs internationaux en menaçant de déchirer les brevets sur les médicaments des compagnies pharmaceutiques. »

De fait, le 30 janvier, le ministre de la santé, M. Mongkol na Songkla, a signé le décret qui lui permet de prendre des licences obligatoires sur le Kaletra (un traitement anti-VIH) du laboratoire américain Abbot et le Plavix, un anticoagulant du laboratoire français Sanofi-Aventis, utilisé en cardiologie. Il avait déjà annoncé, l'an dernier, une démarche du même type sur le Stocrin (efavirenz), un antirétroviral du laboratoire allemand Merck. « Nous n'avons pas les moyens d'acheter ces médicaments sûrs et indispensables », argumentait le ministre thaïlandais, qui va se fournir en copies de ces médicaments auprès de plusieurs fabricants indiens de génériques (les firmes Ranbaxy et Hetero), et en produire directement via le laboratoire public GPO (Governement Pharmaceutical Office).

Un demi-million de Thaïlandais vivent avec le VIH/sida, et, selon le gouvernement, 108 000 personnes bénéficient du programme national de traitement. Mais vingt mille patients ont développé des résistances et nécessitent de nouveaux traitements. Installé en septembre 2006 par un coup d'Etat militaire qui a renversé le premier ministre - M. Thaksin Shinawatra, affairiste et millionnaire -, de toute évidence avec l'appui du roi, le nouveau gouvernement a promis de fournir des médicaments à l'ensemble des malades qui en ont besoin. Ces licences obligatoires lui permettent de produire lui-même (ou de faire produire) des génériques, en fixant
arbitrairement une compensation pour les détenteurs des brevets. Bangkok espère ainsi diviser par deux les prix de ces médicaments.

... Retrouvez, sur notre site, la suite
de cet article inédit de Philippe RIVIÈRE
http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/
2007-02-03-La-Thailande-ose-les-generiques>

Version imprimable | Santé | Le Mardi 06/02/2007 | Lu 1722 fois



Centre média local de Seine-Saint-Denis

Centre média local de Seine-Saint-Denis (CML93), animé par Riv'Nord et Rapsode


Audios / Vidéos

Répertoire des productions audio et vidéo à écouter ou regarder en ligne