S'identifier - S'inscrire - Contact


Le 8 mars: Femmes, prenons la Bastille !

Rendez-vous métro Père-Lachaise à 18h

Le 8 mars 2007, Journée Internationale des Femmes, se situe dans la période des élections présidentielles, puis législatives. Acette occasion, les revendications concernant les droits des femmes doivent trouver toute leur place, celle de droits fondamentaux sans lesquels aucune société ne peut être considérée comme juste et égalitaire. Comme chaque année à cette date, nous manifesterons pour rappeler et poursuivre nos luttes.

Dans la sphère privée comme publique, les femmes subissent des violences :
• Violences conjugales : en France, en moyenne, une femme meurt tous les trois jours des suites de vio-
lences au sein du couple.;
• Viols : 48000 femmes sont violées chaque année en France, selon l’enquête menée en 1999 par l’Enveff ;
•Mariages forcés, mutilations sexuelles et diverses formes d’esclavage ;
Dans le monde du travail, les inégalités professionnelles entre les femmes et hommes s’aggravent. Les
femmes représentent :
•80 % des salariés pauvres (payées en dessous du Smic) ;
•57 % des chômeurs non indemnisés inscrits à l’Anpe ;
•83 % des emplois à temps partiel ;
•60 % des emplois aidés ou en CDD...
•Une réelle volonté politique dans la lutte contre les violences envers les femmes avec l'adoption de la loi
cadre proposée par le CNDF ;
• Un emploi stable à plein temps pour celles qui le souhaitent ; pour l'égalité des salaires entre les femmes
et les hommes ;
•Le droit à un logement décent avec un loyer accessible, l'application de la loi de réquisition ;
•Un service public de la petite enfance, avec la gratuité des crèches et leur développement ;
•Le remboursement par la Sécurité Sociale de tous les moyens de contraception ;
•Le droit à l’avortement, l’application de la loi de 2001 et la suppression du plan «hôpital 2007» ;
•La liberté de choisir sa sexualité ;
• Un statut d’autonomie pour les femmes migrantes et le droit d’asile pour les femmes persécutées dans
leurs pays en raison du seul fait d’être femme ;
• La défense de la laïcité, contre l'ingérence du religieux dans le politique, contre tous les intégrismes
religieux;
•La solidarité avec les femmes du monde entier ;
•Le règlement pacifique des conflits, la reconnaissance du rôle des femmes dans les processus de paix.


Signataires: Collectif National Droits des Femmes, Marche Mondiale des Femmes, SOSSexisme, Atalante
Vidéo Féministe, Maison des Femmes de Paris, le Collectif de Pratiques et de Réflexions Féministes
«Ruptures», le Réseau Féministe «Ruptures», Ligue des Droits de l’Homme, APEL(Association pour
l’Egalité), Parti Communiste Français, Association 20 ans barakat, A.n.a (avec nos ainées) Partenza, Ras
l’Front, La Meute, Encore Féministe, Ligue Communiste Révolutionnaire, Fédération Nationale Solidarité Femmes, Les Chiennes de Garde, Mix-Cité, CADAC, Coordination Lesbienne en France, CQFD Fierté Lesbienne, Coordination des Groupes de Femmes Egalité, Union Syndicale Solidaires, FSU, Les Alternatifs, Citoyennes Maintenant, CAFO Mali France, Collectif des réfugié-es au Maroc, Voix Rebelles, Rajfire (Réseau pour l’autonomie des femmes immigrées et réfugiées), Les Verts, Femmes et contribution au développement, Association Utopsya, Marches Européennes/EuroMarches, ACTIT, Ahmet Kaya (association culturelle Kurde), Plurie-Elles Algérie, Les Panthères Roses, Libres Terres des Femmes, L’ACORT- Groupe femmes de Turquie, La CIMADE, Les Amis de la Commune de Paris (1871), Association des Tunisiens en France, Mouvement Français Planning Familial, FASTI, ASFAD, Mouvement Jeunes femmes, Mouvement républicain et citoyen (MRC), Mouvement Jeunesses Socialistes (MJS).

Version imprimable | Féminisme | Le Lundi 05/03/2007 | Lu 1242 fois



Centre média local de Seine-Saint-Denis

Centre média local de Seine-Saint-Denis (CML93), animé par Riv'Nord et Rapsode


Audios / Vidéos

Répertoire des productions audio et vidéo à écouter ou regarder en ligne