S'identifier - S'inscrire - Contact


MIGRANCES AFRICAINES

Du 16 janvier 2008 au 3 février 2008, tous les jours de 14h à 20h30, Galerie IMMIX, Espace Jemmapes, 116 quai de Jemmapes Paris 10ème.

Une exposition audiovisuelle retraçant des migrations d’hommes et de femmes d’Afrique sub-saharienne, qui habitent aujourd’hui les quartiers du nord-est parisien.

Vernissage et rencontre avec les acteurs et les auteurs de l’exposition : le samedi 19 janvier, à partir de 18h.

Par la mise en scène d’une dizaine de récits audiovisuels de personnes arrivées en France depuis les années ’60 jusqu’à nos jours, ou nées en France de parents africains, le public est invité à une re-lecture (regard, analyse) de l’histoire de la France contemporaine, intégrant l’apport essentiel de ces populations à la vie culturelle, politique et économique du pays.


Rapsode Production

9, rue du Transvaal 75020 Paris
Tel : 0143490166 – Email <rapsode @ free.fr>


Les migrants africains et leurs enfants : trajectoires et singularités


Etre d’ici ou d’ailleurs. Etre né ici ou ailleurs. Choisir ou ne pas choisir de partir par mer, terre ou air vers un ailleurs. Fuir un danger pour vivre. Partir pour le travail, pour apprendre et vivre autre chose. Revenir d’où l’on vient par moments, puis repartir peut-être pour toujours. Migrations, exils… Les histoires de vie de toutes ces femmes et de tous hommes, jeunes et moins jeunes, sont des « ruptures » à vivre.
Depuis des siècles, des femmes et des hommes venus d’ailleurs ou d’ici font la France. Ils ont donné leur sang à la France, pour être libres. Par leur labeur, ils ont nourri et nourrissent encore la terre de France. Ils ont construit et construisent encore des maisons, des édifices, des monuments et des routes, ou des machines. Ils ont rendu et rendent encore la France prospère. Ils se sont enracinés là où ils sont, pour ne pas se déraciner, pour vivre et faire vivre leurs enfants. D’ailleurs ou d’ici, ils ont aspiré et aspirent toujours tous à être à la fois différents et citoyens à part entière. Ils sont la France d’aujourd’hui et celle de demain.

Nous nous proposons ici de suivre les chemins et détours de migrants africains. Migrations au pluriel et « Afriques » au pluriel ; ils sont venus ou viennent du Mali, du Sénégal, de Mauritanie, de l’ex-Zaïre ou du Congo, de l’Ile Maurice ou de Madagascar ou d’autres pays africains, francophones ou anglophones. Migrations individuelles ou familiales, migrations de travail « qualifié » ou non, de refuge ou politique, autant de déclinaisons possibles aux parcours et trajectoires multiples d’hommes et de femmes. Ils sont employés, ouvriers, cadres, dirigeants, intellectuels ou artistes, étudiants ou lycéens… Ils portent leur histoire et la mémoire de leur groupe ici et ailleurs, que celle-ci se dessinent en stigmates (histoire coloniale, racisme et discriminations…), ou s’inscrive et ouvre sur des valeurs de partage et de solidarité. Ils questionnent, dans leurs silences et leurs dires, leur départ de là-bas et leur arrivée ici.
   


      Mohamed Ouaddane



Version imprimable | (Im)migrations | Le Lundi 07/01/2008 | Lu 1326 fois



Centre média local de Seine-Saint-Denis

Centre média local de Seine-Saint-Denis (CML93), animé par Riv'Nord et Rapsode


Audios / Vidéos

Répertoire des productions audio et vidéo à écouter ou regarder en ligne